0 %
de réussite aux certifications
100
abandon

Mises à jour tous les 6 mois

Tous nos résultats sont accessible sur le site https://www.inserjeunes.education.gouv.fr

Programme

Secteurs d’activité et types d’emplois accessibles par le détenteur du titre

Le conseiller commercial prospecte des entreprises et des particuliers afin de développer son portefeuille client, d’atteindre les objectifs qui lui sont fixés et de développer le chiffre d’affaires de l’entreprise. Dans le respect de la politique commerciale de l’entreprise, le conseiller commercial mène des entretiens en face à face avec des décideurs d’entreprise et des particuliers. Il valorise les produits et services référencés de l’entreprise et apporte un conseil adapté aux prospects/clients afin de conclure les ventes.
Le conseiller commercial organise son activité de prospection à partir du plan d’actions commerciales (PAC) de l’entreprise. Afin d’obtenir des rendez-vous, il contacte les prospects/clients par téléphone, par des campagnes de publipostage ou de courriels, par les réseaux sociaux professionnels et lors de rencontres physiques. Le conseiller commercial recueille des informations relatives aux besoins et attentes des prospects/clients, qualifie le contact et met à jour le fichier prospects/clients à l’aide d’outils numériques et de logiciels dédiés à la gestion de la relation client.
Le conseiller commercial actualise régulièrement ses connaissances sur les produits et services de l’entreprise et de ses concurrents pour apporter un conseil adapté aux demandes des prospects/clients et pour développer une argumentation commerciale efficace.
Afin de mettre en valeur l’image de l’entreprise et contribuer à sa notoriété, le conseiller commercial crée un profil en accord avec les valeurs de l’entreprise et adapté à la fonction commerciale sur les réseaux sociaux. Il veille constamment à son e-réputation et à celle de l’entreprise.
Face au prospect/client, le conseiller commercial adopte une posture d’expert-conseil. Il identifie son niveau d’information concernant le produit ou service et analyse ses besoins et ses attentes. Le conseiller commercial construit une argumentation individualisée, traite les objections, négocie, conclut la vente, fixe les étapes ultérieures et prend congé.
Pour fidéliser son portefeuille client, il anticipe les besoins des clients et conçoit des offres commerciales de manière proactive. Il maintient le contact avec les clients via les réseaux sociaux et professionnels, par l’envoi de courriels, par téléphone et lors de rencontres.
Le conseiller commercial exerce ses activités dans le respect des procédures de l’entreprise et sous la responsabilité d’un hiérarchique. Régulièrement, il rend compte à sa hiérarchie, analyse ses résultats et propose si nécessaire, des actions correctives pour atteindre ses objectifs. Le degré d’autonomie, quant à la mise en oeuvre du plan d’actions commerciales (PAC), varie en fonction de la taille de l’entreprise et de son organisation.
Le conseiller commercial est en relation avec sa hiérarchie et les membres de l’équipe commerciale. Dans les grandes entreprises, il est également en contact avec le service marketing pour partager les informations client. Il est en relation commerciale avec les prospects/clients, décideurs d’entreprises ou particuliers.
L’emploi nécessite de nombreux déplacements. Le conseiller commercial se déplace généralement seul dans son secteur de vente et adapte son activité aux horaires de présence des prospects/clients. Il utilise couramment les outils digitaux pour communiquer.

Tous les secteurs d’activité qui nécessitent des commerciaux pour leur développement.

  • Conseiller commercial,
  • Attaché commercial,
  • Commercial,
  • Prospecteur commercial,
  • Délégué commercial.

Assurer les missions opérationnelles de la gestion des ressources humaines

CCP 1. Prospecter un secteur de vente

  • Assurer une veille professionnelle et commerciale
  • Mettre en œuvre un plan d’actions commerciales et organiser son activité
  • Prospecter à distance
  • Prospecter physiquement
  • Analyser ses performances commerciales et en rendre compte

CCP 2. Vendre en face à face des produits et des services référencés aux entreprises et aux particuliers

  • Représenter l’entreprise et valoriser son image
  • Conduire un entretien de vente
  • Assurer le suivi de ses ventes
  • Fidéliser son portefeuille client

Compétences Marketing/Digital :

  • Vendre à l’heure des réseaux sociaux 
  • Quels réseaux et comment faire du commerce via les réseaux 
  • Adapter sa communication en fonction du distanciel ou du présentiel 
  • Les réseaux sociaux – acteurs incontournables, en être
  • Le digital quels outils ? comment les utiliser avec aisance

Compétences transversales :

  • Organiser son activité commerciale en cohérence avec les objectifs fixés
  • Communiquer oralement et par écrit dans son activité commerciale
  • Utiliser les outils digitaux dans son activité commerciale

Le programme

Le titre professionnel est composé de deux blocs de compétences dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées. Vous devez impérativement valider les deux Certificats de Compétences Professionnelles pour obtenir le titre professionnel conseiller(e) commercial.

Dans le cas où le candidat n’obtient pas la validation du jury sur l’un des deux CCP, il peut tout de même valider celui qu’il a obtenu. Il dispose de 5 ans à partir de la date d’obtention du premier CCP pour obtenir celui manquant.

Le titre professionnel peut être complété par un ou plusieurs blocs de compétences sanctionnés par des certificats complémentaires de spécialisation (CCS) précédemment mentionnés.

Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l’arrêté du 22 décembre 2015 modifié, relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l’emploi.

CCP 1 : Prospecter un secteur de vente

Afin de fournir des réponses pertinentes aux questions du client et de lui apporter un conseil adapté à sa demande par une argumentation commerciale efficace, actualiser régulièrement ses connaissances sur les produits et services de l’entreprise et de ses concurrents. Rechercher efficacement les informations sur l’évolution du marché, de l’offre, les comportements d’achat, la concurrence et les avis clients. Utiliser de manière pertinente des sources d’information telles que des sites internet, des réseaux sociaux.

À partir du plan d’actions commerciales (PAC) de l’entreprise, afin d’atteindre les objectifs fixés, organiser son activité sur une période de référence. Dans le respect de la politique commerciale de l’entreprise, déterminer les moyens d’action en accord avec sa hiérarchie.

Sur une période donnée, à l’aide d’outils bureautiques, numériques et de logiciels dédiés à la gestion de la relation client, planifier ses activités de veille, de prospection et de fidélisation client. Exploiter le plan d’actions commerciales de l’entreprise pour cibler et organiser sa prospection, Tenir compte des spécificités de la clientèle de son secteur géographique. Organiser ses tournées avec un logiciel de géooptimisation afin d’adopter un comportement personnel écoresponsable en intégrant la dimension écologique en particulier dans la conduite automobile.

À partir d’une cible de prospects/clients qualifiés et dans le cadre d’un plan d’actions commerciales, prendre contact avec le prospect/client par téléphone, par des campagnes de publipostage ou de courriels et par les réseaux sociaux professionnels afin d’obtenir des rendez-vous et développer ainsi son portefeuille client d’entreprises et de particuliers. Utiliser les outils numériques et des logiciels dédiés à la gestion de la relation client, des outils digitaux tels que des smartphones, tablettes et ordinateurs, ainsi que les réseaux sociaux et professionnels. Adapter son langage à la cible et au canal de communication. 

En cohérence avec les objectifs fixés et le plan d’actions commerciales (PAC), afin de développer son portefeuille de prospects, se présenter au prospect, susciter son intérêt pour le produit ou le service dans un langage approprié et en valorisant l’entreprise. Par des techniques d’écoute active, d’observation et de questionnement, recueillir des informations relatives à ses besoins et ses attentes. Qualifier le contact (collecter les données du prospect afin d’identifier son besoin et faciliter une reprise de contact sous forme de relance), poursuivre par un entretien de vente ou déterminer une date de reprise de contact. Mettre à jour le fichier prospects/clients à l’aide d’outils numériques et de logiciels dédiés à la gestion de la relation client.

Analyser et évaluer son activité commerciale et ses résultats à l’aide de logiciels dédiés à la gestion de la relation client sur une période de référence. Identifier les causes d’éventuels écarts entre les objectifs fixés par l’entreprise et ses résultats. Rédiger une note de synthèse. Lors d’un entretien périodique avec la hiérarchie, proposer des actions correctives afin d’atteindre les objectifs.

CCP 2 : Vendre en face à face des produits et des services référencés aux entreprises et aux particuliers

Dans le respect de la politique commerciale et afin de contribuer à la notoriété de l’entreprise, valoriser son image par une présentation positive de ses produits et services. Sur les réseaux sociaux et professionnels, créer, utiliser un profil en accord avec les valeurs de l’entreprise et adapté à la fonction commerciale.

Respecter les règles de confidentialité propres à chaque réseau et veiller constamment à son e-réputation et celle de son entreprise.

Dans le respect des conditions générales de vente de l’entreprise, en tenant compte des caractéristiques du prospect/client, préparer et conduire un entretien de vente. Illustrer les avantages du produit ou service en s’appuyant sur une documentation (supports papier ou présentation sur tablettes, smartphones ou ordinateurs). En adoptant une posture d’expert-conseil, au travers de l’échange, identifier le niveau d’information du prospect/client sur le produit ou service, analyser ses besoins et ses attentes. Construire une argumentation personnalisée, traiter les objections, négocier, conclure la vente, fixer les étapes ultérieures et prendre congé.

Dans le cadre du champ de responsabilité commerciale fixé par l’entreprise et dans le respect des procédures, assurer le suivi de la commande jusqu’à la livraison du produit ou du service à l’aide des outils de gestion de la relation client, en relation avec le service administration des ventes de l’entreprise. Prendre en compte les réclamations client et proposer une solution satisfaisante pour les parties. Traiter les litiges et assurer un rôle d’interface pour les impayés, effectuer les relances, si nécessaire transmettre le dossier aux services compétents afin de contribuer au respect des engagements réciproques.

Dans le respect de la politique commerciale de l’entreprise, afin de fidéliser son portefeuille client, analyser et anticiper les besoins du client afin de proposer des offres commerciales personnalisées. Tenir compte des spécificités du client, de son historique d’achat. Maintenir le contact par l’utilisation des réseaux sociaux et professionnels, de blogs ou par l’envoi de courriels. Informer le client régulièrement de l’évolution des produits ou des services de l’entreprise et des offres promotionnelles. Inviter le client aux manifestations commerciales. Détecter les comptes inactifs et les relancer régulièrement.

Infos

Code RNCP

31005

Prérequis

  • A l’aise avec les outils numériques et informatiques
  • Bonne maitrise de l’orthographe, à l’aise dans les écrits
  • Bonne capacité d’expression
  • Permis B et véhicule souhaités
  • Avoir été présélectionné sur une offre

Niveau de sortie

  • Niveau IV (Bac)

Public concerné

  • Demandeurs d’emploi 
  • Niveau CAP à Bac + 2 ou selon profil, expérience réussie sur même poste.

Lieu de formation

  • Soissons

Durée

  • 329 heures en centre.
  • 1316 heures en entreprise.

Rythme

  • En alternance : 4 jours en entreprise – 1 journée en formation

A l’issue

  • Accès à l’emploi dans tout secteur d’activité.

Prix

€ TTC

V 1 – Mise à jour le 24 novembre 2021

SARL au capital de 7000 € – Siret : C 529 931 149 00015 APE 8559A

Activité enregistrée sous le numéro 11754682075
auprès du préfet de région d’Île-de-France

Agrément CSE arrêté N° 2012300-0007

Agrément CHSCT/CSST N° 2013122-003